Êtes-vous afroféministe?

Hello tout le monde,

On connaît tous le terme 'féminisme' (et si ce n'est pas le cas, shame on you), mais qu'en est-il de l'afroféminisme? C'est un terme que  j'ai moi-même découvert seulement récemment. Mais commençons d'abord par comprendre le féminisme, et ne brûlons pas les étapes, aight?

Je ne me suis jamais revendiquée féministe, parce que déjà je n'étais pas vraiment sûre de connaître le sens de ce mot. J'avais une image bien carrée et totalement fausse du féminisme, jusqu'au  jour où je suis tombée sur le fameux Ted Talk de Chimamanda Ngozi Adichie, 'We should all be feminists', duquel est également sorti un livre du même titre par la suite. Je pense que comme beaucoup de personnes, hommes ou femmes, après avoir vu cette vidéo, je me suis mise à me poser des questions et me suis remise en question à mon tour. Je ne pouvais que constater que j’adhérais à pas mal de ses idées et constatations. La place de la femme dans la société actuelle, on a beau crier égalité des sexes, mais y a-t-il vraiment du progrès? Les femmes sont toujours moins payées que les hommes (pour le même travail), une femme mariée sera toujours mieux aperçue qu'une femme célibataire par exemple (surtout dans certains pays d'Afrique!) et une femme qui choisit de ne pas procréer sera vue d'un mauvais œil et même appelée égoïste (how dare you, it's your damn duty as a woman! ).

giphy

Ça va beaucoup plus loin  que ça. Une victime de viol qui porte une tenue jugée "légère", sera culpabilisée parce qu'elle l'aura bien cherchée, fallait pas s'habiller comme ça. C'est tellement écœurant et vraiment petit de penser comme ça. Est-ce une raison pour violer quelqu'un? Parce qu'en tant que mec, tu ne sais pas comment maîtriser tes pulsions sexuelles, tu as donc le droit de prendre la première venue juste parce qu'elle est habillée d'une façon "provocante". Encore une preuve que certains hommes ne voient la femme que comme un objet sexuel. Je pense qu'il y a une chose que les hommes, ou les gens en général, doivent se mettre dans le crâne: les femmes ne s'habillent pas pour les hommes. Point. Si je décide de porter tel ou tel vêtement, c'est tout simplement parce que je m'y sens bien dedans et que ça me plaît! Pas pour attirer les regards de tous les pervers du coin! Et si c'est le cas? That's your damn problem honey, not mine. Mais voyez-vous, le problème c'est qu'on ne retrouve ce genre de mentalité pas que chez les hommes mes chers lecteurs, mais aussi chez les femmes! "Bien fait, qui lui a demandé de s'habiller comme ça?". Je me joins à Chimamanda, nous devrions vraiment TOUS être féministes et dire non aux inégalités et aux idées instaurées quant à la place de la femme dans la société.

"I'm no longer accepting the things I can not change. I am changing the things I cannot accept." - Angela Davis

L'afroféminisme

Nous voilà enfin dans le vif de notre sujet du jour: la lutte contre le racisme et le sexisme que subissent les femmes noires. Certains diront que les origines de l'afroféminisme remontent dans les années '70, avec la création du mouvement 'Black Panther'. Des figures comme Angela Davis, militante pour les droits de la femme noire et des Noirs en général aux Etats-Unis et ancienne membre du 'Black Panther', instaurèrent alors la notion du 'Black feminism'. Mais les bases même de ce que nous appelons aujourd'hui le 'Black feminism', ont été établies dans la période post-coloniale aux Etats-Unis, vers les années 1920.  Mais pourquoi ne pouvaient-on pas tout simplement parler de féminisme, au lieu de créer un mouvement féministe pour les femmes noires? Quand on sait que les femmes noires aux Etats-Unis ont obtenu le droit de vote seulement en 1965, soit 45 ans après les femmes blanches, alors nous avons une partie de la réponse à notre question. Les femmes sont considérées comme inférieures aux hommes, mais la femme noire elle, est considérée comme inférieure à la femme blanche, got it? Donc une double peine. L'afroféminisme ne combat donc pas uniquement la misogynie, mais s'inscrit également dans une lutte anti-raciste.

Egalité

Aujourd'hui la cause afroféministe exige entre autre l'égalité de traitement avec la femme blanche et se bat contre la discrimination à l'emploi. Une étude réalisée entre 2008 et 2009 stipulait que les femmes noires diplômées ne "font pas les carrières qu'elles devraient faire car elles sont victimes de discrimination." Tout ça sans parler du combat incessant contre les diktats de la beauté (les cheveux nappy au travail ça ne fait pas "professionnel" paraît-il...). Et à moins que vous n'ayez passé ces derniers mois sous un rocher, vous avez sûrement suivi ou au moins entendu parler de l'affaire R. Kelly. Je ne vais pas rentrer dans les détails, je pense qu'on en parle déjà assez dans les médias (et heureusement d'ailleurs, il est grand temps que justice soit faite). Mais vous voyez le gros problème dans cette affaire - mise à part les actes horribles qu'il a pu commettre - c'est que malgré le fait que tout le monde était au courant - ses fans, sa famille, les médias, les artistes avec qui il a pu collaborer, ... - personne n'a rien fait. Oui, il y avait déjà eu un procès qui n'avait rien donné au final, but still. Ce que j'essaie de dire c'est ceci: si les victimes présumées de monsieur Robert Kelly étaient blanches, l'affaire aurait déjà prise une autre tournure depuis des lustres, et à l'heure actuelle on parlerait déjà de lui et de sa carrière musicale au passé composé. Mais la mysoginie dans l'industrie du hip hop n'est rien de nouveau et la 'culture du viol' (rape culture) n'en est pas moins. Pourquoi? Tout simplement parce que la femme noire est l'être le moins respecté sur la planète. Alors, est-ce vraiment nécessaire, l'afroféminisme? Oui, si le féminisme l'est alors l'afroféminisme l'est encore plus pour nous.

Besos,

Jarcha

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.